Aler au contenu actualités
 
 
  • Fonds



    Fermer
  • Année








    Fermer
  • Type



    Fermer
  • Réinitialiser
  •  
De Romilly-sur-Seine à Eschbach, en passant par Saint-Louis-lès-Bitche, l’Europe s’engage pour les entreprises, les transports en commun et le patrimoine, avec le soutien du Fonds Européen pour le Développement Régional.
[embed]https://www.youtube.com/watch?v=bOM_W3ZQR1s&t=4s[/embed]
De Strasbourg à Courcelles-Chaussy, en passant par Chaumont, l’Europe s’engage pour l’économie sociale et solidaire, l’apprentissage et la formation des adultes avec le Fonds Social Européen.[embed]https://www.youtube.com/watch?v=JFcEoene8qI[/embed]
7e Appel à projets « Soutien aux micro-projets innovants » du Fonds social européenLe présent appel à projets concerne des projets en phase d’émergence, et couvre les actions réalisées sur une période d’expérimentation afin d’en démontrer la pertinence et d’identifier les pistes de pérennisation. Le financement est non-renouvelable. Les opérations soutenues mettent en œuvre des actions innovantes de structures de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) en matière d’inclusion sociale ou de création d’activités et d’emplois.Principales échéances à retenir : – date limite de candidature (obligatoire) auprès de la CRESS avant le 31/05/18 ; – date limite pour le dépôt des dossiers complets de demande de financement auprès de la Région avant le 30/06/18.Les projets recevables seront auditionnés à la mi-septembre par un comité de sélection...
En Alsace et en Grand Est, l’Europe s’engage pour les Territoires ruraux. Avec le cofinancement de projets portés par les acteurs du territoire, et grâce à la complémentarité entre les différents fonds européens, l’Europe s’engage en Grand Est avec :
  • la création d’une communauté d’entrepreneurs en zone rurale à Sparsbach et Westhouse-Marmoutier,
  • le déploiement d'un outil numérique par le Comité Départemental du Tourisme de la Meuse pour la refonte de son portail Internet,
  • l'ouverture d'une Maison de santé pluri-professionnelle à Bar-sur-Aube pour un accès simplifié aux soins généralistes et spécialisés,
  • ou encore avec le Pacte pour la Ruralité.
L’intervention de l’Union européenne, ce sont aussi des projets :Pour la Formation des adultes, Pour l’Attractivité et la compétitivité des entreprises, Pour la Recherche et l’Innov...
A Lautenbach, Froncles ou Saint-Nabord, L’Europe investit dans les zones rurales avec le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural.[embed]https://www.youtube.com/watch?v=wVYvFBh5oXM&t=1s[/embed]
Du 1er au 31 mai 2018, la Région Grand Est coordonne une nouvelle édition du Mois de l’Europe, en partenariat avec les 4 Centres d’Information Europe Direct (CIED) du Grand Est.Expositions, tournois sportifs, repas, projections de films ou visites de projets, vous pouvez retrouver toute les informations nécessaires pour participer aux nombreux événements organisés en Grand Est sur www.grandest.fr/grande-region-coeur-de-leurope/mois-europe et télécharger ici aperçu des manifestations.Le Mois de l’Europe est aussi l’occasion d’accéder aux coulisses de l’intervention de l’Union européenne dans le Grand Est. Des visites de projets cofinancés sont organisées et ouvertes au grand public, sur inscription :
  • découverte d’une unité de méthanisation à Mirecourt le 4 mai,
  • visite du Centre d’Excellence en Biotechnologies et Bioéconomie à Poma...
Vous découvrirez prochainement en images de nouveaux témoignages de bénéficiaires soutenus par les fonds européens.En attendant, en voici un avant-goût en Alsace dans les locaux de l'entreprise Ultra Group, à Eschbach.L’entreprise Ultra Group est spécialisée dans la vente en ligne d’accessoires automobiles.Avec le soutien de l’Union européenne, l’entreprise a créé un générateur de sites eCommerce innovant destiné à la filière "Automotive". Il consiste en une mise en concurrence, pour les particuliers, PME et professionnels du secteur, des fournisseurs de pièces auto et moto. Le générateur met ainsi en concurrence les différents fournisseurs, permettant de proposer des prix attractifs.Montant du cofinancement du Fonds Européen de Développement Régional : 691 004,90 € Coût total éligible : 2 303 349,67 €A suivre prochainem...
La Région Grand Est lance un nouvel appel à projets à destination des jeunes de moins de 30 ans.Cofinancé par l'Initiative pour l'Emploi des Jeunes, cet appel à projets est ouvert jusqu'au 31 décembre 2018 aux organismes de formation, associations, Ecoles de la 2ème Chance et collectivités.Cet appel à projets a notamment pour objectifs de :  Motiver la création et le développement de projets innovants dans le domaine de la formation des jeunes NEET  (Not in Employement Education or Training) spécifiquement ciblés par l'IEJ,  Améliorer la visibilité de l’IEJ qui est pour l’instant moins connue que les autres fonds préexistants sur le territoire alsacien afin de susciter des demandes de co-financement IEJ spontanées par les porteurs potentiels, Familiariser rapidement les nouveaux porteurs et ceux habitués au FSE aux nouvelles opp...
L'initiative pour l'Emploi des Jeunes (IEJ), qu'est ce que c'est ?En décembre 2012, la Commission Européenne a présenté un plan pour lutter contre le chômage des 15-24 ans. «L’initiative pour l’emploi des jeunes » (IEJ) est le budget dédié à la Garantie européenne pour la jeunesse dans les régions les plus en difficultés.Depuis 2014, l’IEJ cible tous les jeunes NEET âgés de moins de 26 ans sans emploi et ne suivant ni études, ni formation, et résidant dans les régions éligibles, et qui sont inactifs ou chômeurs (y compris les chômeurs de longue durée), qu’ils soient inscrits ou non en tant que demandeurs d’emploi. Elle concerne donc autant les jeunes chômeurs indemnisés, qui peuvent être diplômés, que les jeunes « décrocheurs » qui ne fréquentent pas le service public de l’emploi. Cette catégorie a été élargie aux jeunes de moins de 30 a...
La Commission européenne ouvre une large série de consultations publiques sur l’avenir de la politique de cohésion, post 2020 :
  • transparence et sécurité de la chaîne alimentaire,
  • création d’un fonds de soutien à l’innovation,
  • consultation publique relative à une initiative européenne sur les pollinisateurs,
  • consultation publique sur les fonds de l’Union européenne dans le domaine des infrastructures stratégiques,
  • l’utilisation des fonds pour les migrations,
  • la sûreté ferroviaire des voyageurs…
Vous avez jusqu’à mi-février, fin mars ou début avril, selon les sujets, pour donner votre avis sur l’avenir de l’intervention de l’Union européenne sur notre territoire.Les questionnaires, disponibles en français, se trouvent ici :https://ec.europa.eu/info/consultations_fr